Une session du conseil des ministres burkinabè

Le gouvernement  a réagi à l’appel de la fédération des associations islamiques à travers ce communiqué qui annonce le retrait du projet de loi portant liberté de religion au Burkina Faso.

Une session du conseil des ministres burkinabè
Une session du conseil des ministres burkinabè

« COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure a eu une rencontre avec une  délégation de la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB) portant sur le communiqué paru dans plusieurs médias et relatif à certaines dispositions du projet de loi portant libertés religieuses au Burkina Faso. Il a informé la Fédération que le gouvernement a demandé dès la conférence des Présidents de l’Assemblée Nationale, le retrait dudit projet de loi de l’ordre du jour de la session extraordinaire afin d’approfondir les concertations avec tous les acteurs concernés conduisant à un projet de loi consensuel gage de paix et de stabilité sociale.

Ouagadougou le 09 janvier 2017″

Service d’information du Gouvernement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.