Photo de famille des officiels, de gauche à droite : le PCA entrant, le SG du ministère et le PCA sortant

Nouvellement nommé à la tête du Conseil d’ Administration du CHU-Yalgado OUEDRAOGO (CHU-YO), Eric Tougouma a été installé le mardi 17 janvier 2017 par le secrétaire général du ministère de la santé. Il remplace ainsi le Dr Emmanuel Séini qui occupait ce poste en mars 2014.

Eric Tougouma, nouveau président du conseil d'administration du CHU-Yalagado Ouédraogo
Eric Tougouma, nouveau président du conseil d’administration du CHU-Yalagado Ouédraogo

Le secrétaire général, le Dr Robert Lucien Jean-Claude Kargougou, a magnifié l’immense travail accompli par l’ancien PCA du CHU-YO et relevé la qualité des nombreux rapports qu’il a fournis au ministère de la santé. Du reste, l’assurance a été donnée qu’une suite sera donnée aux recommandations faites par le PCA pendant son mandat. L’ancien PCA a passé exactement 02 ans 10 mois aux côtés de l’équipe de direction du CHU-YO pour accompagner l’établissement dans l’accomplissement de ses nobles missions. Des témoignages font état de son esprit d’ouverture, sa maîtrise totale des problématiques de fonctionnement des hôpitaux, sa force de propositions, ainsi que ses orientations stratégiques qu’il a régulièrement formulées dans le but de contribuer à mettre véritablement le CHUYO dans le sens de la bonne marche.

Du reste, les qualités du Dr Seini ont été énumérées par le SG qui a révélé que c’est sous la houlette de ce dernier que le monitorage hospitalier a été initié dans la bouche du Mouhoun avant d’être généralisé à l’ensemble du système sanitaire national.

Photo de famille des officiels, de gauche à droite : le PCA entrant, le SG du ministère et le PCA sortant
Photo de famille des officiels, de gauche à droite : le PCA entrant, le SG du ministère et le PCA sortant

Le nouveau PCA du CHU-YO occupe le poste de chargé de mission au ministère de la santé. Il fut également directeur général du CHR de Fada, donc au fait des questions relatives à la gestion des hôpitaux. Il a salué les efforts réalisés par son prédécesseur qui a d’ailleurs affirmé sa disponibilité à appuyer le PCA entrant pour relever les défis.

Justement, les défis du CHU-YO sont nombreux ; ils se posent en termes d’équipements, de reconstruction et du financement d’un plan dit de relance du CHU-YO afin de permettre à la structure de jouer effectivement son rôle d’hôpital de dernier niveau de référence. Sur cette voie, la mobilisation des différents acteurs hospitaliers, la cohésion des personnels, le sens de l’initiative conjugué avec un esprit d’ouverture aux échanges constituent les indispensables ferments pour atteindre des résultats probants.

Service Communication

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.