Le Cadre de concertation Tripartite (CCT) est parvenu à trouver des prix consensuels à ne pas dépasser pour ce qui concerne les produits de grande consommation.Pain_Burkina

Le CCT est parvenu à des conclusions, selon un communiqué du ministère du commerce. Des prix plafonds ont été fixés pour différents produits.

En attendant, les prix des céréales ont été fixés comme suit :
• Maïs et au sorgho blancs : 15 500 francs CFA le sac de 100 kg comme en 2016.
• Petit mil : 19 000 francs CFA le sac de 100 kg.
• Riz 25% brisure : 16 000 francs CFA comme en 2016.
En ce qui concerne les huiles alimentaires, le prix plafond retenu est de 16 500 francs CFA le bidon de 20 litres et de 825 francs CFA le litre au détail.

Le prix du sucre granulé SN SOSUCO est plafonné 600 francs CFA le kg et le sucre en morceaux, à 750 francs CFA le kg
Le savon SN CITEC n° 1 sera vendu à 260 francs CFA maximum au consommateur et le Savon n°2 à 365 francs CFA.

« Pour le ciment CPJ, le CCT a obtenu le prix plafond de 5000 francs CFA le sac de 50 kg au consommateur final soit 100 000 francs CFA la tonne «, peut-on lire dans le communiqué.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.