Les dirigeants des 27 se sont réuni ce samedi à Rome, berceau de l'UE, pour tenter de relancer le processus d'intégration européen, mis à mal le Brexit la montée tous azimuts du nationalisme

L’Union européenne célèbre ce 25 mars 2017 ses nonces de diamant, dans un contexte de Brexit et de flambée de nationalisme. Dans une dynamique de relance de la construction européenne, les 27 chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE se sont réunis à Rome où a vu le jour le processus d’intégration européenne. Ce sommet de Rome sans le Royaume Uni a permis aux participants de réaffirmer l’unité européenne.

Les dirigeants des 27 se sont réuni ce samedi à Rome, berceau de l'UE, pour tenter de relancer le processus d'intégration européen, mis à mal le Brexit la montée tous azimuts du nationalisme
Les dirigeants des 27 se sont réuni ce samedi à Rome, berceau de l’UE, pour tenter de relancer le processus d’intégration européen, mis à mal le Brexit la montée tous azimuts du nationalisme

C’est dans la salle des Horaces et des Curiaces sur la colline du Capitole, que les dirigeants européens ont tenté de montrer le même visage uni et fort qu’il y a 60 ans. C’est à cet endroit que, le 25 mars 1957, six pays fondèrent la Communauté économique européenne et la Communauté européenne de l’énergie atomique.

Aujourd’hui c’est à 27 qu’ils ont paraphé sous les applaudissements une Déclaration finale qui prône une Europe plus que jamais «Une et indivisible». Pour une Europe sociale et solidaire, une Europe de la Défense et de la sécurité, tout le monde est d’accord, mais l’idée d’une Europe à plusieurs vitesses divise les États membres. Pour ne froisser personne, et en particulier la Pologne qui menaçait de ne pas signer le texte sans modification, l’Europe à la carte est devenue, dans le texte, une Europe à des «rythmes différents».

Une déclaration finalement consensuelle qui veut affirmer l’unité de l’Union européenne face au divorce avec le Royaume-Uni. La Première ministre britannique était la seule absente de ce sommet. Theresa May a décidé de déclencher le Brexit mercredi prochain, le 29 mars.

En marge de la commémoration, des manifestations pro et anti-UE dans les artères de Rome
En marge de la commémoration, des manifestations pro et anti-UE dans les artères de Rome

Ces célébrations officielles étaient placées sous très haute sécurité. Autour du Capitole, tout le centre historique de Rome a été bouclé, le Colisée et les écoles fermées. 5000 agents des forces de l’ordre ont été déployés dès hier pour encadrer des 6 manifestations pro et anti-Europe qui étaient prévues ce samedi dans la capitale italienne, et sont finalement déroulées sans incident majeur.

Vendredi soir, le Pape François avait reçu au Vatican l’ensemble des dirigeants de l’Union européenne pour les inviter à persévérer dans la construction d’un continent uni et pacifié.

Burkina Demain

Source : Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.