Les officiels au lancement des centrales solaires

Les habitants des villages de Kaibo nord V2 et de Dissomey dans la province du Zoundwéogo dont Manga est le chef-lieu,  ont désormais accès à l’électricité. Ces villages viennent en effet d’être dotés de centrales solairesphotovoltaïques, grâce à la coopération entre le Ministère de l’énergie (ME) et le Service international d’appui au développement (SIAD). Les cérémonies d’inauguration desdites centrales se sont déroulées le 31 mars 2017.

La population est sortie massivement pour l'occasion
La population est sortie massivement pour l’occasion

Le 31 mars dernier, c’était visiblement la joie chez la population de Kaibo nord V2 situé dans la commune de Bindé et celle de Dissomey, dans la commune de Guiba. La raison, les ménages ont désormais accès à l’énergie. Une énergie qui va changer les habitudes, certainement.

Améliorer les conditions de vie

Les officiels au lancement des centrales solaires
Les officiels au lancement des centrales solaires

Souleymane Konaté, représentant du ministre de l’énergie, parrain de la cérémonie,à laisser entendre que ce programme d’électrification vise à apporter de l’énergie électrique, incontournable pour le développement des villages. Et d’ajouter que ces « centrales de production d’électricité amélioreront les conditions de vie des populations et plus particulièrement des femmes, souvent défavorisées en milieu rural ».

A peine fonctionnelles, les centrales solaires ont du mal à satisfaire tout le monde, avec déjà la demande dépasse l’offre. Naturellement, les doléances d’augmentation de la capacité de production des centrales ont fusé de toutes partes. Le maire de Bindé Firmen Conombo et celui de Guiba, Barré Compaoré ont tous deux plaidé pour que la capacité des centrales soit augmentée.

« Nos filles n’iront plus à Ouagadougou pour aller vendre de l’eau glacée » 

Il est vrai que l’arrivée de l’électricité suscite de l’engouement, mais l’abonnement au service n’est pas gratuit. La gestion des installations dans chaque localité est confiée à un comité du village. C’est pourquoi, conseille le représentant du ministre de l’énergie aux populations, de payer leurs factures pour pérenniser le service, celad’autant plus que le prix du kwh a été étudié afin de permettre une bonne gestion des centrales.

Pour le chef du village de Dissomey, cette centrale évitera l’exode de leurs enfants vers les villes. «Avec l’installation de cette centrale solaire, nos filles n’iront plus à Ouagadougou pour aller vendre de l’eau glacée», estime-t-il.

7 centrales solaires de 7,4 kwc

L'une des centrales solaires inaugurées
L’une des centrales solaires inaugurées

Le représentant du Service international d’appui au développement (SIAD), Olivier Bossa, a demandé aux différentes populations de bien entretenir les installations.

Ce sont au total sept  centrales solaires de 7,4 kwc qui ont été réalisées dans la province du Zoundwéogo et ont coûté 500 millions de F CFA. Elles ont été financées à 72% par l’Union Européenne à travers le SIAD et le ministère de l’énergie.

Ce réseau électrique permettra d’alimenter 258 abonnés. A terme 5 000 bénéficiaires directs et 20 000  indirects seront connectés au réseau.

Joachim Batao

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.