Le match a été reporté à une date ultérieure pour problèmes de délestages

Quand nous disions qu’il n’y a pas de développement viable sans énergie, d’aucuns pensent qu’on fait dans la surenchère. Les joueurs de l’As Police l’ont appris  à leurs dépens samedi dernier.  Alors qu’ils croyaient tenir le bout avec un but de marqué dans le match nocturne qui les opposait aux électriciens dans le cadre de la 19e journée du championnat national de D1, patatras ! Tout bascule avec la survenue de délestages. Les ténèbres envahissent aussitôt  le stade municipal Joseph Issoufou Conombo et leur espoir de remporter le gain ce match s’envole. N’ayant pas été joué jusqu’à terme, le match est annulé et doit être repris à une date ultérieure.

Les joueurs de l’AS POLICE ont joué la malchance sur ce coup

Les éléments et l’encadrement technique de la formation de l’As Police ont été victimes là d’une situation dont ils ne sont pas responsables. Et l’on comprend toute la rage du coach des policiers qui pense qu’on aurait pu fait jouer le match au stade du 4 août où les conditions étaient plus réunies. Surtout que ce n’est pas la première fois que cela arrive dans ce championnat national de D1. Les organisateurs doivent retenir une fois pour toute la leçon pour épargner de tels désagréments à nos footballeurs.

Si à l’As Police l’on fait grise mine, du côté de l’As SONABEL, l’air semble au soulagement. Les électriciens n’étaient pas sûrs de revenir au score. Pour eux, ces délestages viennent à pique mais ils devraient vite se ressaisir et se remettre dans le sens de la victoire, parce que ce n’est pas à tous les matches qu’ils pourront compter sur des délestages. A bon entendeur, salut !

Koffi Sewa

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.