Sepp blatter, ancien président de la FIFA est soupçonné de corruption dans l'attribution de la coupe du monde 2018 à la Russie

Selon une information de nos confrères du quotidien le Monde, l’ancien président de la Fifa, Sepp Blatter, a été entendu comme témoin dans le cadre d’une enquête française sur les conditions d’attribution des Coupes du monde de football 2018 en Russie et 2022 au Qatar.

Sepp blatter, ancien président de la FIFA a été entendu dans le cadre de  soupçons de corruption dans l’attribution de la coupe du monde 2018 à la Russie et de celle de 2022 au Qatar

Sepp Blatter, contraint au départ après le vaste scandale de corruption qui a déstabilisé l’instance, a été entendu en Suisse le 20 avril  dernier dans le cadre d’une demande d’entraide pénale internationale des autorités judiciaires françaises, a précisé cette source, confirmant une information du quotidien le Monde.

Le parquet national financier (PNF) avait ouvert en 2016 une enquête préliminaire pour «corruption privée», «association de malfaiteurs», «trafic d’influence et recel de trafic d’influence» sur des soupçons de corruption à la Fédération internationale de football (FIFA), en lien avec l’attribution de ces deux Coupes du monde, selon une source judiciaire.

Koffi Sewa

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.