C’est ce lundi 04 novembre 2019 qu’ont pris fin à Banfora, les fora des promoteurs du 3ème appel à projets du Fonds d’Intervention pour l’Environnement (FIE) dans la région de l’Ouest (Sud-Ouest, Hauts-Bassins et Nord).

Avant ce jour, les promoteurs que sont les associations et acteurs du secteur privé de la région administrative des Hauts-Bassins avaient rendez-vous le jeudi 31 octobre 2019 à Bobo-Dioulasso pour échanger sur leurs préoccupations et envisager avec la direction du FIE des pistes de solutions.

Les difficultés liées à la mise en œuvre des projets FIE varient légèrement en fonction des régions.

Dans les Hauts-Bassins, on indexe la complexité du canevas de rapportage, l’inadéquation des décaissements par rapport à la nature des activités qui sont saisonnières, la faible implication des services déconcentrés de l’environnement dans le suivi régulier des promoteurs et l’absence de représentant du bailleur de fonds aux fora pour prendre la pleine mesure des problèmes.

Ce deuxième forum de Bobo-Dioulasso après celui qui a réuni les collectivités territoriales a été le lieu d’expression d’un souci partagé par les acteurs dont les productions sont destinées au marché. Il s’agit de celui de la vulgarisation.

L’association KETURA aimerait bien que son « Bio Charbon Faso » qui est une innovation soit connue pour avoir plus de chance d’être commercialisé. Il en de même pour toutes ces organisations féminines qui interviennent dans la promotion des produits forestier non ligneux (PFNL).

C’est pourquoi, ces promoteurs propose au FIE d’organiser une journée promotionnelle des promoteurs afin de leur permettre d’exposer leurs productions. Une idée bien notée par la direction du FIE.

DCRP FIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.