Le maire de Houndé, Dissan Boureima Gnoumou, a dressé le bilan du conseil municipal

  Le conseil municipal de la commune de Houndé s’est consacré à l’exercice de la redevabilité le mardi 02 Juin 2020 dans la salle de conférence de la mairie de Houndé. Cette journée de redevabilité, organisée en collaboration avec les ONG Oxfam et ORCAD,  a permis au maire et à son conseil municipal de faire le bilan des réalisations de l’année 2019 et les perspectives de l’année en cours.

Le maire de Houndé, Dissan Boureima Gnoumou, a dressé le bilan du conseil municipal

Rendre compte aux populations des actions de développement menées par le conseil municipal de Houndé, c’est l’exercice auquel s’est livré le maire Dissan Boureima Gnoumou et ses conseillers ce 02 juin 2020. Cette journée de redevabilité a porté sur les domaines de l’éducation, la santé, l’eau, l’assainissement, l’environnement et le renforcement des capacités.

Dans le domaine de l’éducation, la commune a pu construire quelques écoles et normaliser certaines écoles primaire qui étaient à 3 salles de classes, la construction des locaux du CEG du secteur 2 sur son site.

Pour le domaine de la santé, le Conseil municipal courant 2019, a  construit deux CSPS (Centre de santé et de promotion sociale) aux secteurs 2 et 5. La réalisation de douze forages financée par la Banque mondiale, la mise en place d’un AEPS de trois fontaines dans le village de Boueré, les réparations et réhabilitations de 19 forages, dans le domaine de l’eau.

 

La collectivité s’est-elle même dotée de deux bâtiments administratifs à la mairie. Durant l’année en cours, le maire prévoit la construction des écoles primaires et post-primaires, d’un CEG dans un village, d’un CSPS au secteur 3 dont la première prière est posée en février dernier.

Dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, il y’a aussi l’extension sur un kilomètre du réseau ONEA (Office national de l’eau et de l’assainissement) au secteur 4 de Houndé, la construction de huit latrines publiques dont les sites ont été déjà identifiés et un puit à grand diamètre à Boueré.

Le bourgmestre s’auto- évaluerait, avec un  taux réalisation de 93,7 % en 2019. Le maire dira que l’objectif est atteint car le bilan est satisfait mais la satisfaction ultime c’est d’avoir améliorer les conditions de vie des populations.« On espère, que d’ici la fin de notre mandat, on aura contribué un tant soit peu, non seulement à l’amélioration des conditions de vie des ménages, mais aussi des conditions de travail de l’administration municipale et de tous les services techniques déconcentrés qui nous accompagnent », dit-il

 

Pour madame Francine P. Ouédraogo, chef de programme à Oxfam/Burkina, la tenue de cette journée de redevabilité de la commune de Houndé rentre dans le cadre que son organisation s’investit en partenariat avec ORCAD dans la promotion de la participation citoyenne et de la redevabilité dans la gestion des finances publiques.

Pour elle « cette journée a permis à la population d’entendre les autorités communales sur la gestion 2019 et les perspectives de 2020, mais aussi de s’exprimer en faisant des propositions qui répondent à leur besoin ». Et de conclure, « Nous sommes donc satisfaits».

Le conseil municipal sous la houlette de son président, nourrit de grandes ambitions pour bâtir davantage Houndé. Il se satisfait et salue tout de même les échanges sans tabous avec les populations qui ont pu suivre l’intégralité de la communication et surtout échanger en direct avec le Maire à travers la retransmission en direct sur les ondes de la Radio Evangélique et Développement (RED) et ceux qui étaient dans la salle.  Il appelle tous à l’action pour le développement de la commune de Houndé.

Gafoura Guiro/ Houndé

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici