Soumaïla Cissé, chef de file de l'opposition malienne, est mort ce vendredi 25 décembre 2020 à Paris de Covid-19

On ne l’a appris que ce matin. Le chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé est mort ce vendredi 25 décembre 2020 à Paris de Covid-19. Il venait juste d’avoir 71 ans.

Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition malienne, est mort ce vendredi 25 décembre 2020 à Paris de Covid-19

L’ancien président de la commission de l’UEMOA, l’ancien ministre de l’économie du Mali, le désormais ancien chef de file de l’opposition politique malienne, Soumaïla Cissé est mort ce vendredi 25 décembre 2020 à Paris, terrassé par la Covid-19.

Une terrible nouvelle pour le Mali, l’Afrique. Soumaïla Cissé, qui a eu le dimanche dernier 71 ans, a été plusieurs fois candidat à la présidentielle dans son pays.  Il a été battu à deux reprises par  l’ancien président Ibrahim Boubacar Kéita.

Sa disparition laisse un grand vide sur la scène politique de son pays alors que beaucoup voyaient déjà en lui un potentiel président à l’issue de la transition malienne en cours.

Il ne présidera, finalement,  jamais le Mali. Ainsi en a décidé la Covid-19, alors qu’il avait  réussi à survivre à plusieurs mois de captivité opérée par les terroristes.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici