Les responsables de l'UPC au cours de la cérémonie de présentation de voeux

Comme à l’accoutumée, les militants de l’Union pour le Progrès et le Changement ont organisé à l’entame de cette nouvelle année leur présentation de vœux au président du parti Zéphirin Diabré. C’est ce 12 janvier 2021 qu’a eu lieu la cérémonie, au siège du parti, dans la capitale burkinabè.

Zéphirin Diabré, président de l’UCP lors de son intervention

Les militants de l’UPC, par la voix du secrétaire général national du parti Rabi Yaméogo, ont souhaité leurs meilleurs vœux à leur président, Zéphirin Diabré. 2020 a été une année difficile pour le Burkina Faso de même que pour le parti dont le bureau politique national a été endeuillé plus d’une fois. Cette cérémonie a également été l’occasion pour le secrétaire général de rappeler les grandes réalisations du parti au cours de l’année écoulée mais aussi les insuffisances vis-à-vis desquelles il a appelé le président à prendre acte.

Le secrétaire général national et porte-parole de l’UPC, Rabi Yaméogo

En retour, Zéphirin Diabré a formulé ses vœux les meilleurs aux militants du parti et au Burkina Faso tout entier. En suivant le bilan de Rabi Yaméogo, il s’est montré aisé de constater que 2020 ne s’est pas aussi bien déroulé pour le parti. Ainsi, en plus des décès enregistrés au sein du parti, il faut rappeler que l’UPC est sortie malheureuse de l’élection présidentielle du 22 novembre dernier et avec une baisse considérable du nombre de ses parlementaires.

2021, un nouveau départ

Les responsables de l’UPC au cours de la cérémonie de présentation de voeux

L’année 2021 qui s’annonce marque un nouveau départ pour le Burkina Faso, le président Roch Marc Christian Kaboré qui a été investi le 28 décembre dernier pour un nouveau quinquennat mais aussi pour le président de l’UPC. En effet, Zéphirin Diabré a été appelé pour faire partir du gouvernement Dabiré II avec à sa charge le département de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale. Tout en remerciant le président du Faso pour la confiance, il s’est engagé à conduire la mission qui lui est confiée avec loyauté.

A l’entendre lors de son intervention au cours de la cérémonie, il est tenté de dire que le processus de réconciliation a démarré. En effet, le désormais Ministre d’Etat chargé de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale a, pendant sa prise de parole demandé pardon à tous ceux qu’il aurait offensé, surtout lorsqu’il portait sa casquette de Chef de file de l’opposition politique ; <<si dans cette fonction, par mes actes, par mes paroles ou par mon attitude, il m’est arrivé d’offenser qui que ce soit, je demande à la personne le pardon>>. En retour, tous ceux qui ont offensé l’ex-CFOP sont pardonnés et<<la page est tournée>>, a affirmé Zéphirin Diabré.

Par ailleurs, ayant rejoint la majorité politique, cette cérémonie de présentation de vœux a été une occasion pour l’ancien opposant de faire entendre que :<<l’UPC ne siège plus au sein de l’opposition politique du Burkina>>

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici