Le ministre Alpha Barry (au milieu) et Maxine Koné extrême gauche) ont été installés ce jeudi dans leurs fonctions, respectivement de ministre et ministre délégué des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Burkinabè de l'Extérieur

Reconduit à nouveau à la tête du département des affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, Alpha Barry a été installé ce 14 janvier 2021. Cette installation est suivie de celle du ministre délégué, Maxime Koné, auprès du ministère de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur.

Le ministre Alpha Barry (au milieu) et Maxine Koné extrême gauche) ont été installés ce jeudi dans leurs fonctions, respectivement de ministre et ministre délégué des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’Extérieur

Stéphane Sanou, secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres a solennellement procédé à l’installation du ministre des affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur Alpha Barry.

Au cours de la cérémonie, celui qui vient d’être conduit à la tête du département pour une seconde fois a apposé sa signature sur les procès-verbaux de prise de fonction. Il lui a également été remis les formulaires de déclaration d’intérêt et de patrimoine en conformité aux règlements.

Il a tenu à remercier le président du Faso et le premier ministre pour la confiance renouvelée. Pour lui cet instant marque le début de la reprise des activités, car il a lui-même laissé entendre :<<il n’y a pas de temps à perdre>>. Et d’ajouter :<<il faut vite relancer la machine>>.

    Maxime Koné prend également fonction

L’assistance à la prise de fonctions des deux ministres

Maxime Koné est le nouveau ministre délégué auprès du ministère de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur. Il vient ainsi remplacer Paul Robert Tiendrébéogo qui a exercé cette fonction trois années durant. La procédure d’installation a été menée par Alpha Barry. Pour Maxime Koné, il y a des dossiers importants sur lesquels il faut tout de suite se mettre au travail.

C’est ainsi le cas du <<haut conseil des Burkinabè de l’étranger>> dont, selon lui, le premier ministre tient beaucoup à la mise en œuvre. A ce dossier, Maxime Koné ajoute celui sur la stratégie nationale de gestion de la diaspora, le fonds pour appuyer les investissements de la diaspora, le projet de cité pour l’accueil des migrants de retour, et également celui relatif aux 120 Burkinabè bloqués en Libye.

 

En rappel, Maxime Koné a enseigné à l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENAM) entre 2005 et 2008. Il a également été député de la Kossi sous la bannière du MPP lors du premier premier quinquennat de Roch Marc Christian Kaboré.

Aziz Yoda

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici