Le présidentDenis Sassou-N’Guesso a lancé sa campagne à Pointe-Noire, la capitale économique du pays

La place de la République, ex rond-point Lumumba, dans la ville océane était noire de monde, le 05 mars 2021. Les populations de la ville de Pointe-Noire venues par millier n’ont pas été effrayées par le soleil caniculaire qui illuminait leur cité ce vendredi. Elles voulaient écouter Denis Sassou-N’Guesso, candidat à l’élection présidentielle du 21 mars 2021, à l’occasion du meeting de lancement de sa campagne.   

Le présidentDenis Sassou-N’Guesso a lancé sa campagne à Pointe-Noire, la capitale économique du pays
C’est une foule immense qui a assisté au lancement de campagne du président-candidat

La campagne électorale pour la présidentielle du 21 mars 2021, s’est ouverte ce vendredi 05 mars. Candidat à sa propre succession à la tête du Congo, Denis Sassou-N’Guesso a lancé sa campagne électorale au bord de l’océan comme il l’avait promis. Une marée humaine l’a accompagné depuis l’aéroport, jusqu’au site retenu pour le méga meeting, déjà pris d’assaut par une autre foule compacte. Les deux se sont fondues à l’instar d’un fleuve qui déverse ses eaux dans la mer.

En effet, cette foule immense venue de l’aéroport s’est mêlée à celle qui, depuis des heures, était massée avec allégresse à la place de la République. Le méga meeting de lancement de la campagne du candidat de la majorité présidentielle a ainsi mobilisé plusieurs couches sociales de la capitale économique du Congo. Plusieurs messages ont été délivrés, tous assurant le candidat du soutien de toutes les forces vives composant la population de Pointe-Noire.

Du message de la jeunesse à celui du directeur national de campagne du candidat, en passant par ceux des femmes et des personnes vivant avec handicap, il s’est dégagé deux constances : la reconnaissance par les couches sociales de la ville océane de la détermination le président candidat à développer son pays et l’engagement de ces différentes couches sociales à accorder leurs suffrages au candidat Denis Sassou-N’Guesso.

La foule enthousiaste avait déjà soif d’écouter le président candidat. Celui-ci a, sans texte, livré un message d’espoir. Denis Sassou-N’Guesso a, en effet, assuré ses concitoyens qu’il incarne la stabilité et l’expérience au sommet de l’Etat. « Dans le contexte actuel de la crise, nous avons levé l’option de mettre notre expérience à la disponibilité de la jeunesse, pour conserver la paix et poursuivre le cap fixé vers le développement », a clamé le candidat.

Il a présenté son nouveau projet de société, intitulé « Ensemble, poursuivons la marche » : il est le prolongement du programme du mandat qui s’achève, a-t-il expliqué, avant d’en commenter le contexte. Le nouveau projet de société, a commenté le Candidat Sassou-N’Guesso, s’articule en neuf points en énumérant quelques-uns, à l’instar de ce qu’il a appelé le vaste programme de « développement soutenu de l’agriculture au sens large ».

Pour lui, l’agriculture est le plus sûr moyen, à notre portée, de lutter efficacement à la fois contre le chômage, la pauvreté, l’urbanisation non maîtrisée, la désarticulation du territoire national, l’insécurité alimentaire et le déficit du commerce extérieur ». Il s’agira, pour l’Etat de mécaniser l’agriculture et d’aider les exploitants agricoles. A propos de la mécanisation, le candidat de la majorité présidentielle a illustré cette volonté par l’implantation dans la zone industrielle de Maloikou [non loin de Brazzaville] d’une unité de montage des tracteurs destinés à la modernisation de l’agriculture. L’objectif est de poursuivre le développement, afin d’assurer l’indépendance alimentaire du pays, mais aussi de diversifier l’économie nationale en la sortant de sa dépendance au pétrole, a-t-il martelé.

Denis Sassou-N’Guesso a en outre pris l’engagement de construire, une fois réélu, pendant son prochain mandat, une université à Pointe-Noire avec vocation de former des cadres en adéquation avec le marché de l’emploi. Avant de clore son propos, le candidat Denis Sassou-N’Guesso a invité ses électeurs à transformer leur mobilisation et engagement de ce jour en bulletins de vote dans l’urne, le 21 mars 2021, pour une victoire dès le premier tour.

Le soleil de plomb qui brillait sur la ville de Pointe-Noire ce 5 mars 2021 n’avait pas réussi à calciner la détermination des milliers et des milliers de pontenégrines et pontenégrins à prouver leur attachement au «champions», Denis Sassou-N’Guesso. Heureux de constater cette ferveur populaire, à l’occasion du méga meeting de lancement de sa campagne, le candidat s’est demandé et demandé à ses électeurs si le doute est permis, le 21 mars 2021, au regard de la mobilisation du jour. « Avec une telle mobilisation, y aurait-il de doute, le 21 mars ? ». Non, a répondu en chœur, la foule avec laquelle il a communié au terme de son meeting, à travers un bain de foule historique.

Wilfrid LAWILLA/ Brazzaville

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici