Le Pr Marie Frère Soleil a légué une abondante littérature à la postérité

Elle est décédée depuis le 19 mars dernier mais elle était dans tous les esprits ce 3 mai 2021 à Ouagadougou à l’occasion de la commémoration de la Journée mondiale de la liberté de la presse. Elle, c’est Marie-Soleil Frère, ex-directeur de recherche, professeur et vice-recteur de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) ; et ex-enseignante au département de journalisme de l’Université Pr Joseph Ki-Zerbo à qui un vibrant hommage a été rendu.

Un vibrant hommage a été rendu au Pr Marie Frère Soleil au cours de la commémoration de la Journée mondiale de la liberté de presse

Cerise sur le gâteau : le concours du prix de la meilleure journaliste du Centre de Presse Norbert Zongo est désormais baptisé Prix Marie-Soleil Frère.Hommage bien mérité pour cette passionnée du journalisme. En effet, de l’Université de Ouagadougou à l’Université libre de Bruxelles, l’épouse du comédien et dramaturge burkinabè, Etienne Minoungou aura consacré la grande partie de sa vie aux recherches et à la production de savoir sur le journalisme en Afrique francophone.

Le Pr Marie Frère Soleil a légué une abondante littérature à la postérité

Le défunt Pr Marie-Soleil Frère lègue, avec sa disparition, à la postérité une abondante littérature :

-7 ouvrages à titre de seul auteur ; 3 ouvrages à titre seul éditeur ;

-27 contributions dans des ouvrages collectifs ; 37 articles dans des revues scientifiques internationales ;

– 17 rapports issus de recherche empirique ;

– 3 notes de lecture ;

-2 policy brief ;

– 5 préfaces de livres ;

-1 postface ;

– 9 préfaces et coordinations d’ouvrages de vulgarisation.

Bref, une véritable bibliothèque s’en est allée. Mais, elle restera en vivace dans nos esprits avec ce prix qui porte son nom.

Martin Philippe

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici