Hector Ardent R. K. Ouédraogo, président de de l’Union nationale des associations des parents d’élèves du post-primaire, secondaire et supérieur du Burkina (UNAPES-B), s’est prononcé sur les violences scolaires à l’issue d’une audience à la présidence du Faso. Plus de précisions dans ce communiqué.

«Réformes dans le secteur éducatif : L’UNAPES-B condamne les violences

(Ouagadougou 21 mai 2021). Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a accordé ce matin une audience au bureau de l’Union nationale des associations des parents d’élèves du post-primaire, secondaire et supérieur du Burkina (UNAPES-B), conduit par son président Hector Ardent R. K. Ouédraogo.

Face à la presse, Hector Ardent R. K. Ouédraogo a indiqué que les échanges avec le chef de l’Etat ont porté sur les nouvelles réformes dans le secteur de l’éducation, et sur le rôle et la responsabilité des parents. Il a condamné les violences perpétrées par les élèves manifestant contre les réformes de l’éducation. « Ce qui se passe à l’heure actuelle ne se justifie pas. Les violences n’ont jamais apporté une solution à un problème. Nous condamnons fermement ce qui se passe » a-t-il déclaré.

Concernant les assises nationales sur l’éducation, l’UNAPES-B a demandé au chef de l’Etat une inclusion de toutes les parties prenantes pour trouver des solutions pérennes. « Si au cours de ces assises, nous nous rendons compte que nous sommes en train de dévier ou que nous ne sommes pas sur le bon chemin, nous aviserons. » a renchéri le président de l’UNAPES-B Hector Ardent R. K. Ouédraogo.

Le président de l’UNAPES-B a aussi informé le président de Faso, de son installation au poste de premier président de l’Internationale des parents d’élèves et d’étudiants le 28 mai prochain. Il a été élu à ce poste par ses pairs au cours d’un congrès constitutif à Dakar au Sénégal en mars dernier.

Direction de la communication de la présidence du Faso »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.