Les conférenciers du ministère du commerce, de l'industrie et de l'artisanat

Des responsables du ministère du commerce ont animé ce jeudi à Ouagadougou une conférence de presse pour faire le point sur les actions en matière de contrôle des prix de produits de grande consommation.

Les conférenciers du ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat

Les animateurs de la conférence de presse du ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat de ce jeudi 22 juillet à Ouagadougou avaient pour noms : Yacouba Billa, coordonnateur de la Brigade mobile de contrôle des prix et de la répression des fraudes et Issiaka Zoungrana, directeur général de l’Agence burkinabé de la métrologie et de la qualité, et Moumouni Doulkoum, directeur général de la règlementation et du contrôle des prix. A la presse ils ont fait le point des opérations de contrôle des prix, de la qualité et de la lutte contre la fraude et la contrefaçon au Burkina Faso.

Le DG Billa a évoqué les actions visant à limiter les effets sur le pouvoir d’achat du consommateur.

3 760 tonnes de céréales saisies

Il s’agit de la suspension de la délivrance des autorisations spéciales d’exportation des céréales locales depuis le 1er janvier 2021 et rappelée par un communiqué du 07 juillet 2021. Cette suspension a produit des effets notamment, l’interdiction de sortie des céréales et la saisie de 94 camions qui transportaient 3760 tonnes de céréales en direction des pays voisins.

Il s’agit aussi du relevé hebdomadaire des prix et des stocks en vue de s’assurer de la disponibilité des produits de grande consommation et de suivre la tendance des prix ; et de l’intensification des opérations de contrôle des produits de grande consommation.

Des sanctions en cas de violation de la loi

Le DG de l’agence Burkinabé de la métrologie et de la qualité, Issiaka Zoungrana, a prévenu : «Tout commerçant qui va enfreindre à cette loi sera sanctionné sévèrement

Pour sa part le DG Moumouni Doulkoum a rappelé que la direction générale de la réglementation des prix est la structure qui suit l’évolution des stocks et des prix des produits de grande consommation sur le territoire national. Cela permet, explique-t-il, de rassurer les consommateurs sur la disponibilité des produits. La direction est aussi chargée de la réglementation du commerce interne.

Renforcement des actions en cours

Le DG Doulkoum a par ailleurs annoncé la poursuite du renforcement des actions en cours à travers notamment :

-l’élaboration d’un cahier des charges sur les boissons sans alcool et énergisante,

– la fixation des prix des céréales locales (mil, mais, sorgho),

-l’intensification des contrôles pour faire respecter les prix fixés,

-les poids et éviter également les spéculations pratiquées par certains commerçants,

– le maintien de la mesure de suspension de la délivrance des autorisations spéciales d’exportation de céréales.

Maria Sandrine Koalaga                                          

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.