Le président de la transition malienne, Assimi Goita

Un développement triste de l’affaire de tentative d’assassinat à l’arme blanche du président de la Transition malienne, Assimi Goïta. En effet, selon un communiqué du gouvernement malien de ce dimanche soir, l’agresseur  est décédé dans un hôpital de Bamako.

Le président de la transition malienne, Assimi Goita

«Au cours des investigations qui ont permis de mettre en évidence des indices corroboratifs des infractions sus visées, son état de santé s’est dégradé. Admis au CHU Gabriel TOURE, puis au CHU du Point G, il est malheureusement décédé. Une autopsie a été immédiatement ordonnée pour déterminer les causes de son décès.

«Le gouvernement rappelle toutefois que son décès ne fait pas obstacle à la poursuite de l’enquête déjà en cours au niveau du parquet de la commune II, surtout que les premiers indices collectés et les informations recueillies indiquent qu’il ne s’agissait pas d’un élément isolé. L’opinion sera tenue informée des résultats de l’autopsie et des suites des investigations».

Pour rappel, le mardi 20 juillet 2021, un individu avait tenté d’assassiner à l’arme blanche le président Assimi Goita, dans la grande Mosquée de Bamako. Une enquête avait alors été ouverte pour tentative d’assassinat et d’atteinte à la sûreté de l’Etat. La suite… on la connaît : il est donc finalement décédé dans des circonstances à élucider.

Burkina Demain

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.