A en croire des sources concordantes, au moins trois de nos gendarmes et un civil ont été tués et plusieurs autres portés disparus ce dimanche 12 septembre 2021 à l’est du pays à hauteur de Sakoani, localité située sur l’axe Matiakoali – Kantchari, près de la frontière nigérienne.

Les éléments de nos FDS ont été pris pour cibles par les terroristes, alors que leur équipe assurait une mission d’escorte logistique au profit de la société minière de Boungou. «Les assaillants ont posé des engins explosifs sur la route, avant d’ouvrir le feu sur le convoi», a-t-on rapporté.

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.