Le Ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPL), Stanislas Ouaro, qui était l’invité du JT de 20 heures à la TNB de ce dimanche 19 septembre, a levé un coin de voile sur la réouverture du lycée Philippe Zinda Kaboré, fermé en mai dernier suite à des manifestations scolaires violentes. A l’en croire, la réouverture du plus grand établissement secondaire du pays est envisagée pour l’année scolaire 2022-2023, c’est-à-dire l’année prochaine.

C’est maintenant clair. Il n’y aura pas de réouverture du lycée Philippe Zinda pendant cette année scolaire 2021-2022.  Le Ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPL), Stanislas Ouaro, l’a réaffirmé ce dimanche 19 septembre 2021 sur les antennes de la Télévision nationale du Burkina (TNB), où il était l’invité du Journal télévisé (JT) de 20 heures pour parler des préoccupations de la présente rentrée scolaire.

La réouverture du plus grand établissement secondaire du pays, fermé en mai dernier suite à des manifestations scolaires violentes, est prévue pour l’année scolaire 2022-2023. A l’entendre, d’ici là les conditions d’une bonne réouverture seront réunies, notamment en termes d’investitures adéquates.

Et d’inviter tous et toutes celles qui réclament la réouverture du lycée à y faire un tour pour se rendre compte de l’état des infrastructures.

Et qu’au-delà du Noble Zinda, c’est au total quelques 110 établissements du pays qui sont également concernés par le problème de délabrement des infrastructures. Sur cette question des infrastructures scolaires, assure-t-il, son département travaille à y apporter des réponses.

Franck Gildas Bako

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.