Décédé le 05 octobre 2021 à Houndé de suite de maladie, Cheick EL-HADJ Abdoul Salam Sana, précédemment guide spirituel et Emirat de la communauté Tidiania dans la province du Tuy, a été inhumé dans la soirée du mercredi 06 octobre 2021 à sa nouvelle résidence, à la grande mosquée Tidiania à Houndé.

Cheick El-Hadji Abdoul Salam Sana repose désormais à la grande mosquée Tidiania à Houndé. En effet, décédé le 05 octobre 2021 à l’âge de 90 ans, Tafsir Mooré, a été inhumé dans la soirée du mercredi 06 octobre 2021 dans sa résidence, au sein de ladite mosquée.

Il était une source intarissable de conseils, de réconfort

L’homme dont on pleure aujourd’hui la disparition, est un savant, un enseignant, un guide spirituel. Il est né en 1931, dans la province du Tuy. On retient de l’homme, une source intarissable de conseils, de réconfort. Cheikh Sana, était cet érudit, ce médiateur, ce conseiller social, ce guide dont on ne se lasse jamais la compagnie.

Plus connu sous l’appellation « Tafsir Moorê », El-Hadj Cheikh Abdoul Salam SANA fait partie des sages et personnes ressources de la région des Hauts-Bassins, de la province du Tuy et particulièrement de la commune de Houndé.

L’on notait une forte mobilisation de plus de deux mille fidèles venus de Ramatoulaye, de Ouagadougou, de Bobo Dioulasso et des quatre coins de la province du Tuy pour conduire le cheick de la communauté Tidiania de Houndé , à sa dernière demeure.

Mobilisation pour rendre dernier hommage au vieux sage

Du Côté des autorités, étaient présents le député maire de la commune de Houndé, Boureima Dissan Gnoumou, El-Hadji Moussa Ouédraogo dit Wobgo, PDG de la société Wend Panga Or, des directeurs et chefs de service, les forces de défense et de sécurité. Parents, amis et collaborateurs du cheick se sont aussi mobilisés pour rendre un dernier hommage au vieux sage.

Il laisse derrière lui deux femmes et des enfants inconsolables. Son héritier pour conduire la communauté Tidiania dans le Tuy est Cheikh El-Hadji Sidi Mohamed SANA.

Le député maire de la commune de Houndé, Boureima Dissan Gnoumou a exhorté tous ses disciples à toujours s’inscrire dans l’héritage de « Tafsir Moorê », avant d’appeler tout citoyen, soucieux du devenir de Houndé, à s’inspirer tout simplement de ce modèle.

Gafson/ Houndé

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.