Au cours du dialogue direct du Forum national des jeunes ce dimanche 10 octobre 2021 à Koudougou

L’édition 2021 du forum national des jeunes s’est achevé ce dimanche à Koudougou avec le tant attendu dialogue direct  Président du Faso- jeunes du Bukina.

Le président Roch Kaboré (au milieu) face aux jeunes du Burkina. A sa droite le Premier ministre Christophe Dabiré et à sa gauche, le ministre de la jeunesse, Salifo Tiemtoré

«C’est toujours un plaisir  pour moi de me retrouver face à cette vaillante jeunesse dans le cadre d’un dialogue direct organisé à l’occasion du forum national de la jeunesse. Je voudrais féliciter l’ensemble des acteurs qui ont œuvré pour la tenue du présent forum malgré le contexte sécuritaire et sanitaire difficile», s’’est félicité ce dimanche à Koudougou, le président Roch Marc Christian Kaboré à la clôture du forum national des jeunes.

«Renforcer l’engagement des jeunes»

Et d’exhorter les jeunes à plus d’engagement pour la patrie : «la tenue de ce cadre de rencontre avec la jeunesse du Burkina Faso me donne l’occasion de rendre un vibrant hommage à notre jeunesse consciente et patriotique pour son engagement dans le combat que nous impose les forces du mal.

Je voudrais ici vous inviter à renforcer davantage cet engagement pour le  salut de notre peuple et pour la sûreté du développement de la nation. Ma foi en la jeunesse reste inébranlable».

Budget de 50 millions pour la jeunesse en 2022

Pour le président Kaboré, la jeunesse et le gouvernement doivent travailler en partenariat pour aboutir à des résultats. Dans cette perspective, la doléance des jeunes visant une augmentation de leur budget a été pris en compte. Cela devant, à entendre le chef de l’Etat, se faire de façon progressive. Ainsi, pour 2022 le budget sera de 50 millions de francs CFA.

Aux dires du président du conseil de la jeunesse Moumouni Diala, avec l’appui technique du ministère de la jeunesse et des partenaires, plus de 4 milliards de francs ont été injectés en deux ans dans le domaine de la formation et de l’emploi pour les jeunes.

Franck Gildas Bako, Koudougou

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.