Nous y sommes. C’est parti pour les 72 heures de deuil national  décrété par le président du Faso suite aux attaques de Inata dont le dernier bilan faisait état au total de 32 morts : 28 soldats et 4 civils.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.