Des marches ont été enregistrées ce mardi 16 novembre 2021 dans plusieurs localités : Ouagadougou, Bobo, Dori pour réclamer la démission du Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré et plus de sécurité dans le pays, cela au lendemain du terrible drame de Inata où ont péri des dizaines de soldats.

«Libérez Kossyam» ; « Libérez Diendéré» ; . «Il faut que le Président Kaboré assume son échec et qu’il démissionne» ; « Plus rien ne va au Burkina ».

Ce sont entre autres des slogans qui ont été entendus aujourd’hui dans des manifestations de rue dans plusieurs du Burkina Faso, en particulier, Ouagadougou, Bobo et Dori.

Les initiateurs entendent ainsi jouer leur partition dans la recherche de solution à la situation sécuritaire du pays.

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.