Dans la capitale, Ouagadougou, c’était l’une des actualités brûlantes en cette soirée de ce mercredi 17 novembre 2021. Il s’agit du blocage à Boulmiougou du passage d’un convoi de l’armée française à destination, dit-on du Niger voisin, perturbant ainsi la circulation.

Jusqu’à tard dans la nuit, le blocage du convoi se poursuivait. Finalement, c’est vers le petit matin, 3 h du matin, que la police est intervenue pour disperser les manifestants à coups de gaz lacrymogène.

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.