Selon plusieurs sources concordantes, au moins 3 blessés ont été enregistrés ce samedi dans le face-à-face entre manifestants et membres du convoi de l’armée française. Entre-temps, les manifestants ont exigé que le convoi rebrousse chemin. Sous la pression, les militaires ont procédé à des tirs de sommation qui auraient fait ces blessés conduits dans des formation de santé.

A l’heure où nous tracions ces lignes le convoi n’avait pas encore quitté son lieu de stationnement à quelques 5 kilomètres de Kaya. La tension restait palpable.

Affaire à suivre….

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.