Selon nos confrères  de Sidwaya,  le rapport de l’Inspection générale des Armées  sur  le  drame  d’Inata, remis  le  30  novembre  dernier  au Président  du  Faso  par  le  ministre  de  la Défense,  aurait été  rejeté .

Les  conclusions de  ce  rapport  tant  attendu  par  les populations    ne contiendraient  pas  assez d’éléments  pour  situer  clairement  les responsabilités  des  uns  et  des  autres dans  la  chaîne  de  commandement  et présenteraient  également  beaucoup  de zones  d’ombre.

Non  satisfait  du contenu  du  rapport,  Roch  Marc Christian  Kaboré  aurait  donné,  à nouveau,  un  délai  de  10  jours,  a  partir du  03  décembre  2021,  pour  qu’un retour  lui  soit  fait.  On se  souvient  que dans  son  message  à  la  nation  suite  à  ce drame,  le  25  novembre  dernier,  le Locataire  de  Kosyam  a  déclaré  qu’il fera  preuve  de  fermeté  afin  de  mettre chacun  devant  ses  responsabilités.

Faut-il le rappeler, le 14  novembre  2021,  le  détachement militaire  d’Inata  a  été  victime  d’une attaque  terroriste.  57  gendarmes y  ont perdu  la  vie.  Ce drame a  soulevé  des interrogations  sur  le  ravitaillement  des soldats  et  sur  la  relève  dans  ce détachement.

Source : Sidwaya

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.