Officies & participants de l’atelier de cadrage posant pour la postérité

Ouagadougou a abrité, le mardi 29 mars 2022, un atelier de cadrage pour le lancement de l’étude d’élaboration d’un plan stratégique de développement, d’un plan d’action opérationnel et d’un manuel de procédures au profit de l’Association Burkinabè des Domaines Internet (ABDI).

Les 3 documents, des référentiels, au menu du présent atelier sont d’une importance capitale pour l’Association burkinabè des Domaines Internet (ABDI) dont Emmanuel Guigma est le président du Conseil d’administration (PCA).

Le plan stratégique, a-t- il expliqué, permettra «à l’ABDI de prendre de l’avance sur les changements à venir, de se positionner, d’anticiper et de faire face rapidement aux changements qui surviennent au niveau des besoins d’ordre social, économique et politique dans l’écosystème numérique, surtout dans un environnement en perpétuel changement technologique». En outre, ce plan va aussi aider l’association à utiliser entièrement ses ressources humaines et matérielles dans  le but de « relever ses défis particuliers et atteindre ses objectifs d’ordre organisationnel.

Le plan d’action, pour sa part, à en croire le PCA Emmanuel Guigma, va permettre de mettre en place « une planification complète et rationnelle » de toutes les actions menées avec pour ambition d’atteindre les objectifs fixés par le plan stratégique.

Quant au manuel de procédures, il constitue le guide qui va conduire les activités de l’ABDI. « Il permettra à l’ABDI de formaliser ses procédures et méthodes en établissant de façon détaillée, pour chaque activité réalisée par l’association, les étapes, les intervenants impliqués et les outils utilisés pour mener à bien cette activité », a précisé Emmanuel Guigma.

Selon le secrétaire exécutif de l’ADI Izaï Toé, l’étude dont les résultats ont été examinés au cours de l’atelier a été financée par la Banque mondiale et le Projet e-Burkina. L’objectif fondamental, c’est d’aider à l’élaboration de ces référentiels (plan stratégique, plan d’action opérationnel, manuel de procédures).

L’ABDI a pour ambition, faut-il le rappeler, de contribuer au développement de l’internet au Burkina Faso. «C’est pour cette raison que l’association doit se doter d’outils de gouvernance stratégique et opérationnelle afin de demeurer un véritable instrument de valorisation, de promotion et de développement du web»,  a soutenu le PCA Emmanuel Guigma.

Martin Philippe

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.