Le Comité technique de la carte de presse et du laisser-passer (CTCPLP) a tenu sa deuxième (2e) session ordinaire de l’année 2022 ce vendredi 10 juin dans la salle de réunions du Collège des conseillers du Conseil supérieur de la communication (CSC). Compte rendu des travaux de la session.

«Comité technique de la carte de presse et du laissez-passer

Tenue de la 2e session ordinaire de l’année 2022

Le Comité technique de la carte de presse et du laisser-passer (CTCPLP) a tenu sa deuxième (2e) session ordinaire de l’année 2022 ce vendredi 10 juin dans la salle de réunions du Collège des conseillers du Conseil supérieur de la communication (CSC).

A l’ordre du jour, il y avait :

– l’amendement et l’adoption du compte-rendu de la 1ere session ordinaire de l’année 2022 ;

– l’examen des dossiers de demandes ;

– les divers.

Après quelques amendements, le compte-rendu de la 1ere session a été adopté.

Au titre des demandes examinées, sur les huit (08) dossiers, cinq (05) ont été validés, deux (02) ajournés et un (01) validé sous réserve que l’intéressé fournisse des documents complémentaires.

En divers, le point a été fait sur les cartes produites à l’issue de la session du 25 mars 2022.

Le CTCPLP a été informé que le Trésorier a été victime d’un accident de la circulation. Le Comité lui a souhaité un prompt rétablissement tout en regrettant de n’avoir pas été informé auparavant.

Le Secrétariat permanent a rappelé les activités qui auraient dues être exécutées. Et l’engagement a été pris de travailler à rattraper ce qui devrait être fait.

A l’issue de cette session, une séance d’enrôlement pour l’établissement des cartes sera fixée, en concertation avec l’Office national d’identification (ONI), et sera communiquée aux admis.

La prochaine session du Comité est prévue se tenir le 2 septembre 2022. Les dossiers de demande sont recevables dès à présent au secrétariat particulier du CTCPLP au CSC.

Secrétariat permanent CTCPLP

PJ :2e session 2022-Résultats des délibérations»

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.