L’on doit patienter pour se faire une idée de l’ampleur du drame qui a eu lieu dans la nuit du 11 au 12 juin 2022 dans la commune de Seytenga (province du Seno) où des individus armés ont fait irruption pour s’en prendre aux populations civiles, provoquant un déplacement des populations vers Dori, située à 47 km.

Le ministre porte-parole du gouvernement invite les Burkinabè à se démarquer des bilans hâtifs et des chiffres diffusés sans vérification préalable

Dans un Communiqué de son porte-parole parvenu à notre rédaction, le gouvernement informe que «les unités d’intervention ont été déployées dans la zone en vue d’évaluer la situation et de procéder aux opérations de sécurisation».  Et qu’à l’étape actuelle, «un bilan officiel ne peut être établi au regard de la complexité de la situation».

«Le gouvernement s’active pour un retour à la paix et à la quiétude. Il invite les Burkinabè à se démarquer des bilans hâtifs et des chiffres diffusés sans vérification préalable. Un bilan précis est en train d’être dressé par les services compétents et le gouvernement s’emploiera en temps utile et en toute responsabilité à informer l’opinion sur ces événements tragiques de Seytenga», a ajouté le Communiqué gouvernemental.

Donc, affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.