Le ministre porte-parole du gouvernement a réagi aux décisions du 61ème sommet de la CEDEAO

L’on en sait un peu plus ou moins sur les évènements tragiques qui ont eu lieu dans la nuit du 11 au 12 juin 2022 à Seytenga, localité du Sahel. Dans un point de presse animé dans l’après-midi de ce lundi 13 juin, le porte-parole du gouvernement Lionel Bilgo a indiqué que 50 corps avaient été jusque-là retrouvés par l’armée. Un nombre bien en déca des chiffres qui circulaient déjà hier sur les réseaux sociaux. Mais, à l’écouter, ce n’est pas encore le bilan définitif.

Le porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo face à la presse ce lundi 13 juin au ministère des Affaires étrangères

Répondant aux questions des journalistes, le ministre Bilgo a insisté sur la responsabilité collective dans cette lutte contre le terrorisme dans le pays. ‘’Ce n’est pas seulement une guerre des forces de défense et de sécurité…c’est une guerre de tous les Burkinabè désireux de sauvegarder leur territoire et souveraineté’’, a-t- il soutenu, regrettant l’action de tous ceux qui travaillent à saboter l’œuvre de défense nationale en lançant de fausses alertes aux FDS.

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.