Blaise Compaoré qui a passé 27 ans à la tête du Burkina Faso a demandé pardon au peuple burkinabè

L’ex-président burkinabè Blaise Compaoré a demandé pardon dans un message daté du 8 juillet 2022 adressé au peuple burkinabè, à la famille Sankara pour les torts commis pendant qu’il était aux affaires.       C’est là la teneur de la lettre remise ce mardi à Kosyam par des émissaires ivoiriens de l’ancien chef de l’Etat burkinabè qui a dirigé le Burkina Faso de 1987 à 2014.

Le président Damiba recevant des mains du ministre Ali Coulibaly le message de l’ancien président Blaise Compaoré
Le porteur du message de l’ancien président Compaoré à sa sortie d’audience de Kosyam

Morceaux choisis de cette inédite lettre de demande de pardon  du président Compaoré âgé aujourd’hui de 71 ans :

«Pour ma part, je demande pardon au peuple pour tous les actes que j’ai pu commettre durant mon magistère, plus particulièrement à la famille de mon frère et ami Thomas Isidore Noel Sankara. J’assume et je déplore, du fond de mon cœur, toutes les souffrances et drames vécus par toutes les victimes durant mes mandats à la tête du pays et demande à leurs familles de m’accorder leur pardon».

Cette demande de pardon du président Compaoré intervient 18 jours après le rendez-vous manqué du 8 juillet dernier entre le président Henri Sandaogo Damiba et l’ensemble de ses prédécesseurs vivants. Pour rappel, seuls le président Jean-Baptiste Ouédraogo et le président Blaise Compaoré avaient honoré l’invitation de l’actuel Président du Faso.

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.