L'ambiance chaotique à l'aéroport international de Zaventem après la première exploision

La capitale belge et européenne, Bruxelles a été secouée ce mardi matin par deux explosions, l’une à l’aéroport internationale Zaventem et l’autre dans la station de métro Maelbeek. Le bilan provisoire est déjà lourd : 34 morts et 200 blessés.

L'ambiance chaotique à l'aéroport international de Zaventem après la première exploision
L’ambiance chaotique à l’aéroport international de Zaventem après la première explosion

Triste journée pour la Belgique et l’Europe dont la capitale, Bruxelles, a été durement frappée ce mardi par des explosions meurtrières d’une rare violence. A l’aéroport international Zaventem où a eu lieu la première explosion, l’on dénombre plus d’une dizaine de morts de nombreux blessés. A la station métro Maelbeek, théâtre de la seconde explosion, les morts se comptent par dizaines et le nombre de blessés s’élève à plus d’une centaine. Au total, la double explosion à Bruxelles fait provisoirement 34 morts et 200 blessés.
Quelque peu surprises par les événements, les autorités belges ont très tôt appelé les bruxellois à rester chez eux tandis que partout dans les grandes villes européennes les mesures de sécurité dans les aéroports ont été renforcées.
Naturellement, c’est un concert de condamnations des dirigeants occidentaux qui a suivi l’annonce des explosions. Le Premier ministre Manuel Valls est allé plus loin en parlant de l’Europe en guerre contre Daech alors que le groupe terroriste n’avait encore revendiqué les présents attentats qui interviennent quatre jours seulement après l’arrestation à Bruxelles de Salah Abdeslam, présumé cerveau des attentats de Paris.

Martin Philippe
Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici