L'Assemblée nationale ivoirienne se prononcera en plénière mardi prochain sur l'avant projet de loi constitutionnel

Les parlementaires ivoiriens membres de la Commission des affaires générales et institutionnelles (CAGI) ont adopté dans la nuit de ce vendredi 7 octobre 2016 l’avant-projet de loi de la nouvelle Constitution voulue par le président Alassane Ouattara.

L'Assemblée nationale ivoirienne se prononcera en plénière mardi prochain sur l'avant projet de loi constitutionnel
L’Assemblée nationale ivoirienne se prononcera en plénière mardi prochain sur l’avant projet de loi constitutionnel

L’avant-projet de loi de la nouvelle Constitution ivoirienne a été adopté par les députés membres de la commission des affaires générales et institutionnelles (CAGI) de l’Assemblée nationale, dans la nuit de vendredi à samedi, a appris l’AIP samedi auprès de cette institution. Les débats qui ont débuté dans matinée de vendredi autour du texte proposé par le gouvernement, se sont poursuivis jusque tard dans la nuit. L’avant-projet finalement a été adopté « à l’unanimité des membres de la CAGI », a indiqué une source proche du service communication de l’Assemblée nationale. « Il n’y a pas eu d’amendement majeurs dans le fond, mais quelques propositions de réécriture de certaines dispositions du texte», a précisé la source. L’article 55 relatif à la suppression de la limite de l’âge pour être candidat à la présidentielle est resté en l’état. De même l’idée de l’obligation pour le président de la République de faire des bulletins annuels de santé n’a pas prospéré, pour absence de consensus sur le sujet.
Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.