Huit bandits armés lourdement de fusils de guerre ont attaqué le village de Kerboulé, situé à une soixantaine de kilomètres de Djibo dans la province du Soum. Ils ont tiré sur les habitants, occasionnant la mort de 4 personnes dont un kolgwéogo, un forgeron et deux orpailleurs.kol

C’est aux environs de 16h 20 mn que des individus, au nombre de huit, enturbannés, armés de fusils automatiques et juchés sur des motos y ont fait irruption en tirant à tout vent.

« Les bandits sont venus du Mali avec du renfort pour venger leurs frères arrêtés et remis à la police ». Et

Porgo Djibi, représentant des kolgwéogo du village, d’expliquer que les bandits sont arrivés et ont foncé directement sur les quartiers des kolgwéogo. Le seul Kolgwéogo qui était sur les lieux, un vieux malade, qui n’a pu suivre les autres, a été exécuté à bout portant, avec deux jeunes orpailleurs confondus aux kolgwéogo.

Seogo Hamadi, le chef kolgwéogo de Yalgo, absent au moment des faits, a laissé entendre que les kolgwéogo ont été intimés de quitter les lieux le matin même de l’attaque par les autorités.

Burkina Demain
Source: L’Observateur Paalga

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.