On aurait préféré que cela reste un mauvais canu¬lar. Ce lundi, dans un message posté sur le compte Face¬book de Laura Smet, on pouvait lire que Johnny Hally¬day était au plus mal. « Comme vous le savez sûre¬ment, je viens de passer une semaine à Los Angeles auprès de mon père. Hélas, les nouvelles ne sont pas bonnes, était-il écrit. Il y a 4 mois, mon père a appris qu’on lui avait diagnos¬tiqué un cancer des poumons. »johnny-hallyday

La publi¬ca¬tion assu¬rait que le rockeur avait « des méta¬stases [qui avaient] atteint son foie, son esto¬mac, et malheu¬reu¬se¬ment, son pancréas » : « Il est donc condamné », nous assu¬rait-on. Resté en ligne seule¬ment une tren¬taine de minutes, ce message était un faux. L’avo¬cat de Laura Smet, Me Temime, a d’ailleurs annoncé à l’AFP qu’il allait porter plainte contre X pour « usur¬pa-tion d’iden¬tité sur un réseau de commu¬ni¬ca¬tion au public en ligne, collecte frau-du¬leuse de données à carac¬tère person¬nel, vol d’in¬for¬ma¬tion, recel et intro¬duc-tion dans un système de trai¬te¬ment auto¬ma¬tisé de données ».
De son côté, Johnny avait tenu à soula¬ger ses fans. Dès le lende¬main de cette fausse annonce, il avait posté sur Twit¬ter une photo accom¬pa¬gnée d’une légende rassu¬rante : « Pour tous ceux qui m’aiment, je vais très bien. Merci. »

Malheu¬reu¬se¬ment, cela n’est pas tout à fait vrai : comme le rapporte aujourd’-hui Ici Paris, le rockeur serait atteint d’un cancer. Selon le maga¬zine, les premiers symp¬tômes seraient appa¬rus pendant les fêtes de Noël. Le chan¬teur aurait ressenti « un essouf¬fle¬ment inha¬bi¬tuel, une toux chro¬nique » et une « fatigue inex¬pliquée ». C’est en allant consul¬ter le méde¬cin qu’il aurait décou-vert la gravité de la situa¬tion. Il s’agi¬rait d’un cancer du poumon qui aurait dégé¬néré : Johnny aurait des méta¬stases dans le foie, l’es¬to¬mac et le pancréas. Ici Paris rapporte que le chan¬teur, traité à son domi¬cile de Paci¬fic Pali¬sades en Cali¬for¬nie, suivrait des séances de chimio¬thé¬ra¬pie « à un rythme quali¬fié d’in-tense » depuis le début du mois de janvier. Dans cette épreuve, l’ar¬tiste serait soutenu par ses proches, dont Jean Reno et Natha¬lie Baye.

En 2009, Johnny Hally¬day avait échappé de peu à un cancer. Lors d’une colo-sco¬pie de routine, les méde¬cins de l’Hô¬pi¬tal améri¬cain de Neuilly avaient décou¬vert l’exis¬tence d’un polype, une petite tumeur bénigne qui pouvait se trans¬for¬mer en cancer si elle n’était pas reti¬rée à temps. « Les méde¬cins ont décou¬vert que j’avais un petit cancer sur le côlon. On me l’a enlevé, et c’est fini, avait confié le rockeur à Télé Star. Cela a été pris à temps donc je n’avais presque rien. Mais cela aurait pu deve¬nir grave si l’on avait attendu plusieurs mois. » Quelques soucis de santé plus tard, dont une hernie discale et ses compli¬ca¬tions qui avaient néces¬sité son hospi¬ta¬li¬sa¬tion en urgence à Los Angeles, le chan¬teur avait pu repar¬tir du bon pied. C’est tout ce qu’on lui souhaite pour cette terrible épreuve.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici