Ces panneaux offerts aideront la police dans la collecte des taxes routières

Le collectif des syndicats nationaux des transporteurs routiers du Burkina Faso a procédé à une remise de panneaux de signalisation au profit de la police municipale. Objectif, faciliter la collecte des taxes de recouvrement routiers. C’était le mardi 22 mars 2017 à Bobo-Dioulasso.

Ces panneaux offerts aideront la police dans la collecte des taxes routières
Ces panneaux offerts aideront la police dans la collecte des taxes routières

D’un coût global d’environ quatre cent mille francs CFA, les panneaux de signalisation offerts par le collectif des syndicats nationaux des transporteurs routiers du Burkina faciliteront la collecte des taxes de recouvrement routier et aussi renforceront la qualité de travail des agents de la police municipale. L’absence de ces outils de travail a pendant longtemps empiété sur la qualité de service de la police municipale.  Désormais le calvaire prend fin avec l’arrivée de ces matériels car le besoin se faisait fortement ressentir.

Selon le secrétaire général du syndicat des transporteurs Diarra Issouf ce geste se justifie par les carences en matériels notés au niveau de la police, empêchant ainsi  à la commune d’exécuter la quête des taxes de recouvrement.

«Nous avons constaté que le recouvrement des taxes faisait défaut au niveau de la commune et dans ce cadre, nous avons rencontré le maire qui a accepté de nous appuyer, et voilà le souhait s’est concrétisé » a-t-il affirmé. Ces panneaux viennent à point nommé car ils permettront de renseigner les transporteurs qui pourront ainsi s’acquitter de leurs taxes de stationnement.(…..) Et si ces transporteurs  comprenaient le bien- fondé de ces taxes qui entrent uniquement dans le cadre du développement de nos routes, de nos hôpitaux et de la commune entière, ils s’acquitteraient convenablement de leur devoir», a souligné l’Adjudant de la police municipale, Abdoul Aziz Fayama,  chargé de la discipline et de l’organisation des services.

A cela s’ajoute le problème de certains transporteurs étrangers qui refusent de payer les taxes et avec le développement de l’incivisme cela rend encore le travail plus complexe. « Néanmoins des séances de sensibilisation sont faites à l’endroit de ces derniers et à la longue ils seront obligés de payer leurs taxes car à défaut de cela, ils seront sévèrement sanctionnés » a indiqué l’Ardjudant de la police municipale.

Dorcas Murielle Ouédraogo/Bobo

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.