Bernard Cazeneuve de la gauche a passé le témoin Edouard Philippe de la droite à Matignon

Sans surprise, le nouveau président français, Emmanuel Macron, a porté ce mardi son choix sur un proche d’Alain Juppé, en la personne d’Edouard Philippe (46 ans), maire de Havre, pour former le premier gouvernement de son quinquennat.

Bernard Cazeneuve de la gauche a passé le témoin Edouard Philippe de la droite à Matignon

C’est tout, sauf une surprise, la nomination, ce mardi par le président Emmanuel Macron, d’Edouard Philippe comme Premier ministre de France. Le message est clair. Le redressement de la France prôné par Emmanuel Macron, homme venu de gauche, se fera avec la droite. En d’autres termes, c’est une recomposition de l’échiquier qui est ainsi engagé. Il y aura non seulement de nouveaux visages, des jeunes à l’image de Philippe Edouard (46 ans) mais aussi un affaiblissement des partis traditionnels (notamment le parti des Républicains et  le parti socialiste) au profit du grand mouvement centriste que veut construire Macron.

Déjà installé à Matignon

Après la gauche, c’est la droite de facto divisée qui va subir de plein fouet le choc de cette recomposition de l’échiquier politique hexagonal. Homme de droite modéré et proche d’Alain Juppé, Edouard Philippe succède ainsi à Bernard Cazeneuve à Matignon. Après l’annonce de la nomination, il y a eu la passation de pouvoir entre les deux hommes.

Philippe Martin

Burkina Demain

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.