Les fidèles musulmans de Bobo au cours de la prière de Tabaski de ce mardi 21 août

Les musulmans du Burkina Faso ont célébré l’Aïd El Kebir ou Tabaski ce mardi 21 août 2018. À Bobo Dioulasso, c’est à la place Wara Wara qu’a eu lieu la grande prière. Une prière dirigée par l’imam de la grande mosquée de Dioulassoba, Siaka Sanou. 

Les fidèles musulmans de Bobo au cours de la prière de Tabaski de ce mardi 21 août

Dans son sermon, l’iman Siaka Sanou est revenu sur l’importance de la fête de Tabaski pour les musulmans. C’est pourquoi à travers cette fête, il invite les musulmans à cultiver la paix et la cohésion sociale dans leur milieu de vie. Le grand iman de dioulassoba a également prié pour la paix et l’union des peuples au Burkina Faso.

Les autorités politiques et administratives au côté de la communauté musulmane de Bobo.

Comme à leur habitude, les autorités politiques et administratives de la ville de Sya ont marqué de leur présence à cette grande fête des musulmans. Le secrétaire général de la région des hauts bassins et sa délégation sont venus soutenir la communauté musulmane dans la prière. Bernard Beba, secrétaire général des Hauts Bassins a souhaité une bonne fête de tabaski aux musulmans avant de les inviter à prier pour la paix et l’harmonie sociale au Burkina Faso.

A la place Wara-wara

Après la prière, l’imam a procédé à l’immolation d’un bélier. Un sacrifice important pour les musulmans. Le sacrifice n’est pas obligatoire mais il est exigé pour tous musulmans ayant les moyens de s’offrir un mouton. Ce sacrifice commémore la soumission d’Ibrahim à Dieu. Dans le Coran Ibrahim accepta la volonté de Dieu qui était d’immoler son fils Ismaël. Mais avant de passer à l’acte, le Coran dit que   l’archange Jibril substitua l’enfant par un bélier.

Les musulmans de Bobo-Dioulasso ont aussi fait des vœux pour la nation. Ils ont souhaité la paix et l’unité nationale au pays des hommes intègres. Des vœux accompagnés d’une forte pluie tombée sur la ville de Sya. Une pluie de « grâces et de bénédictions», diront de nombreux fidèles musulmans de la ville.

Sotouo Justin Dabiré / Bobo

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.