La lutte contre l’excision est loin d’être terminée. Plusieurs filles ont été excisées à Ouagadougou et à Kaya. Les victimes ont reçu ce samedi la visite de la ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, Laurence Laurence Ilboudo/Marchal qui a promis que les auteurs seront punis.

9 filles âgées entre 4 et 5 ans excisées à Kaya et 41 filles âgées entre 10 mois et 21 ans excisées à Ouagadougou. Ces victimes de la pratique de l’excision ont reçu la visite de la ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, Laurence Laurence Ilboudo/Marchal. La ministre a promis que les auteurs seront punis à la hauteur de leurs forfaits, conformément  à la loi. Elle a rassuré quoe son ministère restera aux côtés des victimes pour leur apporter l’appui sanitaire et psycho-social nécessaires.

Félicité Sawadogo

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.