Boureima D. Gnoumou, maire de la commune, a présidé la session

Le Conseil municipal de Houndé a tenu le 19 novembre 2018 dans sa quatrième session ordinaire, sous la présidence de Boureima D. Gnoumou, maire de la commune, assisté de Adolphe Koala et de Bani Naziko, respectivement premier et deuxième adjoint au maire.

Boureima D. Gnoumou, maire de la commune, a présidé la session

Pour la quatrième session ordinaire du conseil municipal de Houndé tenue le 19 novembre 2018,  l’ordre du jour a porté sur les points suivants : l’examen et adoption du budget primitif gestion 2019 de la commune;  l’implication des élus locaux dans la mobilisation des ressources financières et  Adoption des délibérations.

Le budget primitif gestion 2019 est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 778  047 750  FCFA dont 530 272 317 F CFA pour le fonctionnement et 299 155 719 FCFA pour l’investissement. Le maire Boureima D. Gnoumou a, à l’ouverture de la rencontre, invite les conseillers à examiner le budget de fond en comble, afin que les montants retenus soient conforment aux réalités de la commune.

Outre le budget primitif,  le conseil a procédé plusieurs délibérations. Le conseil municipal a adopté l’institution de taxes pour la gestion du corbillard de la commune de Houndé à 5.000 F pour le frais de location du corbillard dans la ville de Houndé, à 10.000 F dans les villages rattachés de la commune et 15.000 F dans les autres communes de la province du Tuy. Le conseil a autorisé la commune à signer une entre la commune de Houndé et le service de la recette municipal, le même accord a été donné à signer une autre convention de partenariat entre la commune de Houndé et le service de la direction provinciale des Impôts du Tuy.

Il a aussi autorisé la commune la création d’un groupe de médias municipaux dans la commune de Houndé, le conseil a également marqué son accord pour le Plan de développement institutionnel de la commune de Houndé. Les conseillers ont donné leur accord pour la Stratégie communale de gestion de la filière assainissement des eaux usées et excrétas.

Les conseillers se sont accordés sur la mise en place d’un comité ad’hoc pour le recensement des parcelles non mises en valeurs dans la ville de Houndé. Le conseil municipal a également donné quitus sur la mise en place d’un comité de suivi pour les activités des sociétés minières.

Mais, cette adoption a connu beaucoup de discussion entre les conseillers car les uns   ont demandé le retrait de ce projet de délibération et mieux se concerter avant de l’adoption à la prochaine session.

Le maire Boureima D. Gnoumou dit avoir noté avec satisfaction la participation de tous les conseillers municipaux. Pour lui, chaque conseiller s’est exprimé en toute liberté, et ce qui l’a le plus marqué est que tous les sujets abordés par les conseillers sont des questions liées au développement. Leur souhait de dépasser les clivages politiques et de se tourner  vers le développement a été observé au cours de cette session.

Gafoura Guiro/Houndé

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.