Au lancement du projet Back-solaire ce 25 février 2019 à l'ANEREE

L’accès des Burkinabè à une énergie propre et à moindre cout est l’une des priorités du gouvernement burkinabè. C’est pourquoi, la Société nationale d’électricité du Burkina (SONABEL), l’Autorité de régulation du secteur de l’énergie (ARSE), l’Agence nationale des énergies renouvelables, et de l’efficacité énergétique (ANEREE) et l’ABER (Agence burkinabè de l’électrification rurale) sont plus que jamais appelées à conjuguer leurs efforts pour l’aboutissement des grands chantiers entrepris par le ministère de l’énergie, dans le seul et unique but d’atteindre les ambitions de la politique nationale du secteur de l’énergie. Qui se décline dans des projets porteurs dont celui de Back-up solaire qui a été officiellement lancé ce lundi 25 février 2019 par le ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo.

A la conférence de presse marquant le lancement du projet Back-up solaire, le ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismael Ouédraogo (au milieu), a réaffirmé les ambitions du gouvernement en matière d’accès aux énergies propres dans le pays

Le Burkina Faso détient le meilleur ensoleillement en Afrique de l’Ouest avec un fort potentiel de l’ordre de 5,5 kWh par m² et ce, par jour. Et le projet Back-up solaire, premier du genre dans notre pays, permettra aux ménages, aux Petites et moyennes entreprises (PME)/ Petites et moyennes industries (PMI) qui sont les maillons essentiels des populations et de l’économie nationale, de se doter d’équipements solaires de qualité, certifiées et même couvrir leurs besoins énergétiques.

Les bénéficiaires

Le projet Back-up solaire n’est rien d’autres qu’un moyen de stockage d’énergie plus approprié au profit des populations et des entreprises.

Les bénéficiaires de ce projet sont, selon le ministre de l’énergie, Bachir Ouédraogo, les ménages ayant un revenu mensuel régulier et les PME/ PMI ayant un bilan financier positif, et une capacité de remboursement.

« La durée de remboursement est de trois (03) ans maximums, avec un différé de paiement de trois (mois) après la mise en service de l’installation solaire», ajoute le Dr Bachir.

Nécessité de passer à un éclairage plus efficace

Le choix porté sur cette opération s’explique par la nécessité de passer à un éclairage plus efficace en vue de réduire les charges de pointe du soir fortement influencées par l’éclairage des ménages dans notre pays.

Le Burkina de par le passé et même aujourd’hui, connait des coupures d’électricité à répétition dans plusieurs de ses zones. Chose qui conduira François de Salles Ouédraogo, directeur général de la SONABEL, a martelé que personne ne peut empêcher les coupures du courant. Puisque les équipements qui gèrent le courant sont à la merci des intempéries.

Pour se procurer le Backupsolaire, il suffit de se rendre à l’ANEREE pour un remplissage du formulaire avec les documents requis à l’appui.

Composition du dossier de souscription au projet back-up solaire

Pour les MENAGES

  1. Formulaire renseigné
  2. Photocopie légalisée de la CNIB ou du Passeport ou Carte Militaire
  3. Relevé d’identité bancaire (RIB)
  4. Relevés du compte bancaire du souscripteur ou du garant des trois (03) derniers mois
  5. Une Copie des trois (03) derniers mois de la facture d’électricité SONABEL (pour les souscripteurs connectés au réseau de la SONABEL)

Pour les PME/PMI

  1. Formulaire renseigné
  2. Photocopie légalisée de la CNIB ou du Passeport du premier responsable
  3. Photocopie simple du numéro IFU et du RCCM
  4. Relevé d’identité bancaire (RIB)
  5. Relevés du compte bancaire des trois derniers mois
  6. Une Copie des trois (03) derniers mois de la facture d’électricité SONABEL.
Les officiels face à la presse au lancement du projet Back-solaire ce 25 février 2019 à l’ANEREE

Nicolas Bazié

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.