Malgré les oppositions exprimées des organisations de la société civile (OSC), le projet de loi portant modification du code pénal été adopté ce vendredi 21 juin à l’Assemblée nationale. 103 sur les 114 votants ont voté pour.

Des hommes de droit  comme Laurent Bado avaient auparavant appelé à voter le texte.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.