Le président Béji Caid Ebssi est mort ce 25 juillet à Tunis à l'âge de 92 ans

Les drapeaux sont en berne en Tunisie et le resteront sept jours durant. En effet, suite au décès ce jeudi du président tunisien, Béji Caïd  Essebsi (92 ans), le Premier ministre  Youssef Chahed, a décrété cette mesure pendant que le chef du parlement Mohamed Ennaceur hérite de la présidence de la transition politique devant s’achever par des élections  entre 45 et 90 jours.

Le président Béji Caïd  Essebsi est mort ce 25 juillet à Tunis à l’âge de 92 ans

Le président Béji Caïd Essebsi est mort jeudi à Tunis à l’âge de 92 ans et toute la Tunisie est en deuil. Le Premier ministre Youssef Chahed a décrété un deuil national de 7 jours. Les autorités ont interdit tout  spectacle artistique et autres manifestations culturelles dans toutes les régions.

Sur son compte Facebook officiel, le chef de la primature tunisienne a rendu hommage au défunt Béji Caïd Essebsi : “la Tunisie vient de perdre un véritable nationaliste, un militant et un homme d’Etat qui s’est consacré à l’action nationale (…) Son rôle a été capital dans la réussite du processus démocratique (…) j’ai eu l’honneur de travailler avec lui en cette phase délicate de l’histoire de notre pays et j’ai eu connaissance, de près, de sa détermination à faire prévaloir l’intérêt de la Tunisie”, a indiqué Youssef Chahed sur sa page Facebook.

Selon les dispositions constitutionnelles, c’est le chef du parlement tunisien Mohamed Ennaceur qui présidera la transition politique qui s’ouvre dans le pays avec cette disparition du président Béji Caïd  Essebsi. Cette transition politique doit se terminer par une élection présidentielle dans 3 mois pour désigner le successeur de M. Essebsi à la tête de la Tunisie.

Martin Philippe

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.