La société SARPD OIL et ses partenaires affirment avoir découvert un champ pétrolier qu’ils ont dénommé Le Delta de la cuvette. Cette annonce a été faite ce samedi 10 aout 2019 à Oyo, au cours d’une présidée par le Vice-premier ministre, Firmin AYESSA et des ministres en charge des hydrocarbures, de l’environnement, ainsi que celui de la communication.

Le Delta de la Cuvette se veut un projet phare pour le développement économique et social ainsi que pour le renforcement de l’indépendance financière de la République du Congo. Sa mise en œuvre a nécessité des investissements de l’ordre de dizaines de millions de dollars.

Au regard de son envergure, ce projet suscite, à juste titre, des questions sur la prise en compte de l’impact environnement et social dans sa réalisation. La société SARPD OIL mobilisé un cabinet d’experts en la matière pour mener à bien cette étude d’impact environnementale et social.

Les différentes études sur l’impact environnemental et social ont été menées, selon Corentin Poba Ngouama qui a ajouté que les évaluations ont été faites sur les impacts des perturbations de la flore, notamment et les mesures d’atténuation, avec la mise en place des piézomètres, pour le prélèvement et l’analyse des eaux de surface. L’objectif étant d’en évaluer le niveau de toxicité. M. Corentin Poba Ngouama a rappelé que le permis Ngoki 1 est semi-inondable, avant de préciser qu’il ne couvre pas la zone des tourbières.

Sur le plan social, l’entreprise construit une école au profit des populations locales, a affirmé l’orateur. Nécessitant des investissements de l’ordre de dizaines de millions de dollars, ce projet a créé de près de trois milles emplois directs et indirects,  notamment par les différents prestataires de services et parmi les populations locales.

Cette étude sur l’impact environnemental et social menée par le cabinet français, Eosis a été validée par le ministère du tourisme et de l’environnement et social, selon Corentin Poba Ngouama.

On a pu lire dans un document remis à la presse pendant la cérémonie la déclaration du PDG de la société SARPD OIL International, Claude Wilfrid ETOKA, qui soutient : « Dès l’origine de la mise en œuvre du projet, nous avons souhaité anticiper les risques, prévenir toute forme d’impacts, maîtriser les situations possibles, pour faire du projet ‘le delta de la cuvette un symbole de développement au service du pays ».

Le Delta de la Cuvette se situe dans une région encore inexploitée, en ce qui concerne les réserves pétrolières. Ce projet représente, à coup sûr, un espoir pour tous les Congolais.

Wilfrid Lawilla/ Brazzaville

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.