Les officiels se prêtant aux questions des journalistes à l'issue de l'ouverture

Dans le cadre de la vulgarisation de la gouvernance internet au Burkina Faso, l’IFG-B, l’Initiative pour la Gouvernance de l’internet au Burkina tient un forum à Bobo-Dioulasso. Le forum qui va durer 3 jours vise à permettre aux participants, une quarantaine, connaître la gouvernance de l’internet afin d’être des relais pour une meilleure utilisation de l’internet au Burkina. La cérémonie d’ouverture de ce forum a eu lieu ce lundi 18 novembre 2019 au centre Muraz de Bobo-Dioulasso.

Les officiels se prêtant aux questions des journalistes à l’issue de l’ouverture. Au micro, Lydia Maïmouna Ouédraogo

Durant 3 jours, les participants au forum vont être outillés sur plusieurs modules. Il s’agit pour les organisateurs de revenir au cours de cette formation « sur ce qu’est internet, ses différentes ressources, comment il fonctionne, les structures qui le font fonctionner et comment fonctionne ces structures. »

Plusieurs questions seront débattues

La qualité du service internet et son coût pour les utilisateurs ainsi que toutes les questions liées à la gouvernance de l’internet seront également débattus au cours de ce forum « pour une meilleure maîtrise de tout ce qui est sur internet » selon Lydia Maïmouna Ouédraogo, directrice de la réglementation et de la normalisation générale des technologies de l’information et de la communication au Ministère du Développement Numérique et des Postes.

L’IGF-Burkina traite de tous les problèmes liés à l’internet au Burkina. Elle fait partie de l’IGF Monde qui est sur l’égide des nations unis. Ce forum de Bobo-Dioulasso fait suite aux recommandations du forum Ouest africain de Ouagadougou tenue en 2018. De ce forum Ouest il a été recommandé de mettre l’accent sur la formation des utilisateurs d’internet au niveau local.

Internet et lutte contre le terrorisme

Une quarantaine de participants à la formation

« Internet et lutte contre le terrorisme au Burkina Faso : Enjeux et perspectives », c’est sous ce thème que se tient la 1re édition de l’école nationale sur la gouvernance de l’internet. Un thème dont l’objectif est de permettre aux stagiaires au forum de comprendre « les différents enjeux en rapport avec la cybercriminalité afin de participer à la lutte contre le terrorisme, selon le président de l’IGF-B, Hermann Ouédraogo.

Il est attendu de la quarantaine de participants, composés d’experts, de personnes du secteur académique, du secteur associatif et du secteur privé de s’approprier durant ces 3 jours de formations la question de la gouvernance de l’internet afin d’être des relais auprès des autres utilisateurs pour une meilleure utilisation d’internet au Burkina Faso.

Justin Dabiré/ Bobo

Burkina Demain                                              

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.