Suite à l’attaque d’Inatès qui a fait 71 morts dans les rangs de l’armée nigérienne, le pouvoir de Niamey a,  par le biais du président Mahamadou Issoufou,  décrété ce jeudi un deuil national de trois jours.

L’annonce était attendue. Et le pouvoir nigérien n’a pas dérogé à la règle. Il s’agit du deuil national de trois jours décrété ce jeudi par le président Mahamadou Issoufou, suite à l’attaque terroriste meurtrière perpétrée mardi dernier à Inatès et qui a coûté la vie à 71 éléments de l’armée nigérienne.  La décision a été prise à l’issue de la séance extraordinaire du conseil national de la sécurité tenue ce jeudi même à la présidence.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici