Komi Sambo Antoine, le grand serviteur de l'Etat n'est plus

Le président du Faso a réagi sur sa page Facebook au décès de son conseiller spécial, Komi Sambo Antoine, ancien président de la Cour suprême et ancien pilier du système judiciaire sous le régime Blaise Compaoré. Dans sa réaction, Roch Marc Christian Kaboré a salué la mémoire d’un artisan de l’enracinement de l’Etat de droit au Burkina Faso, «un grand serviteur de l’Etat». L’intégralité de la réaction du PF.

Komi Sambo Antoine, le grand serviteur de l’Etat n’est plus

«J’ai appris avec tristesse le décès ce jour, de notre compagnon politique Komi Sambo Antoine, ancien parlementaire, ancien Président de la Commission des Affaires générales, institutionnelles et des Droits humains de l’Assemblée nationale, ancien Président de la cour suprême. Grand serviteur de l’État, il a inlassablement contribué à l’enracinement de l’État de droit au Burkina Faso. Il était jusqu’à son décès, mon Conseiller spécial. Je présente mes sincères condoléances à sa famille».

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici