Encore des pertes dans les rangs l’armée burkinabè. Après le passage de leur véhicule sur un engin explosif improvisé sur l’axe Banh-Koumbori dans la région du Nord, 3 soldats burkinabè ont été tués ce mardi 3 mars 2020, rapporte notre confrère de Burkina 24.

Après les 10 policiers tués la semaine dernière dans le commissariat de Sebba dans le Sahel, on apprend que 3 soldats burkinabè ont également passé l’arme à gauche  ce mardi dans le nord du pays. «Trois militaires burkinabè ont été tués après le passage de leur véhicule sur un engin explosif improvisé sur l’axe Banh-Koumbori dans la région du Nord», a rapporté Burkina 24.

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici