Les chefs d'Etat de la CEDEAO lors de leur visioconférence dédiée à la lutte contre la Covid-19

A la suite de l’Union africaine, la Communauté économique des Etats de l’Afrique Ouest (CEDEAO)  a condamné ce jeudi la mort  aux Etats Unis d’Amérique de Georges Floyd.

«La Commission de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) condamne le décès tragique d’un noir américain non armé, M. George FLOYD, des suites de violences policières aux Etats-Unis d’Amérique. La Commission de la CEDEAO voudrait saisir cette opportunité pour adresser à la famille et aux proches de M.  FLOYD, ses plus sincères condoléances», peut-on lire dans un communiqué de l’institution en date du 3 juin parvenu à notre rédaction.

«A cet égard, la Commission de la CEDEAO soutient également la désapprobation de cette situation par l’Union Africaine, telle qu’exprimée par le Président de la Commission rappelant la Résolution historique contre la discrimination raciale aux Etats-Unis, adoptée par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’organisation de l’Unité Africaine (OUA), déjà en 1964», a poursuivi le communiqué de la CEDEAO.

Source : Communiqué de la CEDEAO

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici