Les conférenciers du CFOP Adama Séré et Amadou Diemdioda Dicko face à la presse ce mardi

L’opposition politique burkinabè qui a suivi avec beaucoup d’intérêt le cas  de tentatives de fraudes à l’enrôlement rapporté de Ziniaré par  la Commission électorale nationale indépendante ; entend faire de la lutte anti-fraude à l’enrôlement son cheval de bataille. Le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) l’a réaffirmé ce mardi 16 juin 2020 à Ouagadougou au cours de son hebdomadaire point de presse.

Les conférenciers du CFOP Adama Séré et Amadou Diemdioda Dicko face à la presse ce mardi

L’opposition burkinabè n’entend pas assister les bras croisés face aux fraudes à l’enrôlement. Partant du récent cas de tentatives de fraudes à l’enrôlement rapportées de Ziniaré par la Commission électorale nationale indépendante et qui concerne le NTD  ; elle entend veiller au grain, invitant la justice à jouer pleinement son rôle, en faisant notamment «diligemment toute la lumière sur l’affaire », et en condamnant «les coupables, conformément à la loi en vigueur».

Face aux journalistes ce mardi 16 juin, deux de ses représentants, en l’occurrence Amadou Diemdioda Dicko et Adama Séré ont été on ne peut plus clairs.

«La honte de la République, c’est lorsque les dignitaires de la République utilisent les moyens de l’Etat comme moyen de fraudes», déplore Dicko.  Et d’évoquer d’autres cas  fraudes à l’enrôlement à Boussé, toujours au Plateau Central.

Par ailleurs, les conférenciers du CFOP confient avoir donné des directives aux  militants de l’opposition afin qu’ils interceptent les véhicules transportant des électeurs à enrôler, et  saisissent la gendarmerie ou la  police le plus proche pour constat.

L’affaire de l’«acquisition de 77 véhicules par la mairie de Ouagadougou» a également été abordée par les conférenciers du CFOP. Sur la question, ils ont appelé le maire de la capitale, Armand Béouindé, à rendre sans attendre le tablier afin de se mettre à la disposition de la justice.

Sur la situation sécuritaire, les conférenciers ont rendu hommage  à nos Forces de défense et de sécurité, présentant les condoléances du CFOP aux familles endeuillées par es attaques terroristes  au Burkina Faso.

Jean Conombo

Burkina Demain

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici